En préparation de sa Worldwide Developer Conference, qui se tiendra du 5 au 9 juin 2023, Apple a divulgué un nouveau rapport mettant en avant l’impact économique significatif de son App Store. Conduit par le cabinet indépendant Analysis Group, l’étude commandée par la société a révélé que l’écosystème entourant l’App Store a engendré des revenus mondiaux d’environ 1 100 milliards de dollars l’année dernière, enregistrant une croissance de plus de 29 % par rapport à l’année précédente. Seule une fraction de cette somme aurait été sujette à la commission controversée d’Apple. Tim Cook, le PDG d’Apple, a exprimé dans un communiqué : « L’App Store représente un marché dynamique et innovant, avec un potentiel d’opportunités croissantes. Notre détermination à investir dans la réussite des développeurs et dans l’économie des applications reste plus forte que jamais. »

Parallèlement, Apple a également partagé que l’App Store a accueilli plus de 650 millions de visiteurs hebdomadaires au cours de la dernière année, et à la fin de 2022, les développeurs iOS avaient accumulé plus de 320 milliards de dollars depuis le lancement de la boutique d’applications en 2008. Cette somme indique une augmentation de 60 milliards de dollars par rapport aux chiffres de janvier 2022, signalant une croissance stimulée en partie par l’introduction du programme « App Store Small Business » en janvier 2021, réduisant la commission d’Apple de 30 % à 15 % pour les développeurs réalisant moins d’un million de dollars par an.

Bien qu’Apple mette en avant le succès des développeurs tiers sur l’App Store, la société tire également profit de manière significative de cette réussite. En supposant un taux de commission moyen oscillant entre 15 % et 25 %, il est plausible qu’Apple ait généré entre 10 et 25 milliards de dollars de commissions à partir de l’App Store au cours de l’année dernière, renforçant ainsi les applications en tant que pilier essentiel de sa gamme de services en constante expansion.

Source : Statistita